>   >   >  Musique et littérature

30e édition

Musique et littérature

Sandrine Chatron, harpe - Michaël Bennett, ténor, Cécile Combes, récitante

Musique et littérature

Tel un voyage poétique musical, cette soirée initie un dialogue inédit et naturel entre les textes de René de Chateaubriand et la magie des mélodies romantiques de Schubert et Mendelssohn...

Invitation à la méditation, la sonorité chatoyante de la harpe et des voix résonne dans cet écrin de verdure, empreint de la lointaine présence de l’écrivain.


Les artistes

Sandrine Chatron, harpe

Sandrine Chatron, harpe

Après avoir obtenu un premier prix de harpe 
et de musique de chambre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (classes de Gérard Devos puis Marie-Claire Jamet), Sandrine Chatron se perfectionne auprès de Frédérique Cambreling, Germaine Lorenzini et participe à plusieurs master class ainsi qu’à des tournées avec le Gustav Mahler Jugendorchester (direction Claudio Abbado). Elle étudie aussi la harpe ancienne avec Marion Fourquier, Nanja Breedjik et Mara Galassi. Lauréate de la Fondation Natexis-Banque Populaire et du Concours Louise Charpentier (1998), elle obtient le Premier Prix du Concours international de musique de chambre d’Arles avec la violoniste Maud Lovett (1999).

Lauréate de la série « Déclic » de Cultures France et Radio France (2000), elle déploie depuis une importante activité de chambriste en France et à l’étranger. Elle est membre de l’Ensemble Calliopée. En soliste, Sandrine Chatron se produit au Théâtre des Champs-Élysées, au Musée d’Orsay, à la Cité de la musique et à la Maison de Radio France, avec l’Orchestre Colonne, l’Ensemble Fa, le Chœur Accentus, l’ensemble Ricercata, La Grande Écurie & La Chambre du Roy, l’Orchestre symphonique national libanais et le Hong Kong Chinese Orchestra.

Invitée de festivals comme Les Heures Musicales du Haut-Anjou, le Festival Messiaen, le Festival de Strasbourg, le Cambridge Summer Festival, elle se produit au Canada et en Chine (2006). En 2008, elle joue en tant que harpe solo à l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. Par ailleurs, elle est régulièrement sollicitée par l’Ensemble Intercontemporain, avec lequel elle enregistre Sur Incises de Pierre Boulez (Deutsche Grammophon), l’Orchestre national de France, l’Opéra de Paris, l’Orchestre de Paris, le Mahler Chamber Orchestra, le Deutsches Symphonie Orchester Berlin, avec lesquels elle se produit à Salzbourg, Edinburgh et Lucerne, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Carnegie Hall de New York et à la Philharmonie de Berlin. Sur harpe classique, elle participe aux productions du Cercle de l’harmonie et de La Grande Écurie. Elle défend avec ardeur toute l’étendue du répertoire pour harpe, exhumant des partitions inédites ou méconnues, et suscitant des créations, de Susumu Yoshida et Ricardo Nillni (Festival Présences 2008).

Michaël Bennett, ténor

Michaël Bennett, ténor

C’est en tant que choriste à l’Abbaye de Westminster que Michael Bennett commence son éducation musicale, la poursuivant à l’Université de Durham en Angleterre et au Royal Northern College of Music.

En 1998, il chante le rôle de la Femme Folie dans la production du Curlew River de Britten, conçue par Yoshi OIda dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence sous la direction musicale de David Stern. Cette production a fait I’objet d’une télédiffusion par la chaîne Arte, ainsi que d’une tournée en France et d’une série de représentations à Vienne, Lausanne et Bruxelles. Michael Bennett est retourné par la suite au Festival d’Aix-en-Provence, y interprétant Mercurio et le Premier Soldat dans la production de l’Incoronazione di Poppea, dirigée par Mark Minkowski, assurant d’autres représentations à Vienne et à la Cité de la Musique à Paris, ainsi qu’une diffusion en direct sur Arte.

Il interprète régulièrement des œuvres de musique contemporaine, dont la création mondiale d’Ombline d’Ahmed Essyad avec les Percussions de Strasbourg pour France Musique. Dans le cadre du Festival d’Automne à la Bastille, iI chante la Suite de I’opéra Le Voyage du Louveteau du compositeur chinois Guo Wenjing avec le Nieuw Ensemble d’Amsterdam. Michael Bennett s’est produit dans cette même œuvre avec l’Ensemble Moderne pour plusieurs festivals et dans un programme de deux œuvres à l’Opéra de Rouen, son autre rôle étant celui du Pêcheur du Rossignol de Stravinsky. Encore une fois aux côtés du Nieuw Ensemble d’Amsterdam, iI a chanté dans une production télédiffusée de I’opéra Night Banquet de Guo Wenjing, et a créé sur scène, à l’Opéra de Nancy, Les Elégies de Philippe Fénelon.

Parmi ses prestations récentes, on peut citer Renard de Stravinsky avec I’Ensemble Psappha au Lowry Centre à Manchester en Angleterre, le Reverend Horace Adams et le Dr. Caius dans des productions de Peter Grimes et Falstaff à l’Opéra de Nancy, Peacock dans Broken Strings, opéra du compositeur indien Param Vir, et le rôle de Sandy dans The Lighthouse de Peter Maxwell Davies pour le Muziektheater Transparant à Anvers et à La Monnaie de Bruxelles. Il a effectué une tournée en Grande Bretagne dans la production du Lighthouse montée par le Music Theatre Wales, et a participé à d’autres représentations en Allemagne, France et Hollande. Il s’est produit dans des représentations des Schone Geschichten de Stefan Wolpe avec I’Ensemble Prometheus dans le cadre du Festival Ars Musica à Bruxelles et à Gand, proposant la première en France de cette œuvre au festival Musica de Strasbourg, ainsi que sa première américaine au 92nd Street Y Arts Centre à New York et dans la cadre du Festival « Le IIIe Reich et la Musique » à la Cité de la Musique à Paris avec l’Ebony Band et Werner Herbers.

Précédemment, iI avait chanté le rôle d’Hyllus dans Hercules de Haendel à I’Odéon d’Hérode Atticus dans le cadre du Festival d’Athènes avec l’ensemble Fuoco e Cenere, participé à la création mondiale de l’opéra Alex Brucke Lange de Giovanni Verrando avec I’Ensemble Icarus et Pierre Andre Valade à Bolzano, le rôle titre d’lon dans la première intégrale de cette œuvre de Param Vir sur scène, pour l’Opéra de Strasbourg, le Festival de Berlin et Music Theatre Wales, le rôle de Demo dans Giasone de Cavalli à Klagenfurt, et celui de l’Esprit et de la Deuxième Sorcière dans Dido and Aeneas pour le Staatsoper de Berlin, l’Opéra de Montpellier, le Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg avec l’Alte Akademie für Musik Berlin et la Sasha Walz Dance Compagnie.

Cécile Combes, récitante

Cécile Combes, récitante

Passionnée dès l’enfance par le monde des mots et de la scène, Cécile Combes suit très tôt des cours d’art dramatique. Etudiante en Lettres à l’Université de Tours où elle obtiendra un DEA en 2004, elle prend des cours de chant classique et de jazz aux côtés de la soprane Sophie Hervé. Elle suit parallèlement une formation auprès du Roy Hart Théâtre, chez François Combeau (Atelier du Geste Vocal - Méthode Feldenkraïs) ainsi qu’à l’Ecole de Jazz de Tours. Elle chante régulièrement en chœur et approfondit sa formation théâtrale auprès de Jean-Paul Zennacker, Isaac Alvarez (Mime acrobatique), Daniel Berlioux (Ecole La Centrale), Rafaële Minnaert et Grégory Questel (Ecole de Formation de l’acteur « au QG » - Nation).

En 2004, elle se consacre entièrement à son métier de comédienne. Elle travaille aujourd’hui régulièrement chez Radio France, dans le cadre de fictions radiophoniques ou de documentaires. Elle a participé cette année à la fiction ‘Elise et les fantômes’ de Mariannick Bellot (réalisation Marguerite Gâteau), une série de sept épisodes qui trouveront un prolongement dès février 2012 sur France Culture. Elle a également participé à la fiction « Berlin Alexanderplatz » réalisée par Cédric Aussir et a joué le rôle de la narratrice sur le documentaire de J.M Zahnd consacré à « Whole Soyinka » .

Elle prête également sa voix pour du doublage sur des longs métrages (« Killing Bono », « Iron man », « les Chats Persans », « Very cold trip »…), pour des documentaires télévisés, des contes pour enfants ou des livres audio.

Cécile Combes est également comédienne au sein de la compagnie « Hors Saison » et a rejoint depuis trois ans la troupe des « Mille Lectures d’Hiver ».
Cette année, elle sera sur scène avec le pianiste Josep Colom, autour d’une très belle création consacrée au cycle de Federico Monpou Musica Callada. Cette œuvre pour piano entrera en résonance avec les versets du Cantique Spirituel de Saint-Jean de la Croix et le poème Les Pas de Paul Valéry. Dès janvier prochain, Cécile Combes accompagnera également le pianiste et écrivain Jacques Perry-Salkow autour d’un spectacle imaginé à partir de ses écrits et de ses œuvres pour piano.

Curieuse de nouvelles rencontres et de coopérations fructueuses, Cécile Combes interroge sans cesse sa pratique, loin des parcours imposés. Elle achèvera entre autre cette année l’écriture d’un documentaire sur le violoncelliste Jean-Guihen Queyras et initiera un travail au long cours autour du clown, auprès de la Royale Clown Compagny et de Paul André Sagel.

Le programme

  • Musique et littérature
  • Ludwig van Beethoven, Lieder
  • Felix Mendelssohn, Lieder
  • Franz Schubert, Lieder
  • Louis Spohr, Fantaisie pour harpe seule
  • Textes de François-René de Chateaubriand

Portfolio

Dimanche 27 mai 2012 - 16h00

Lieu du concert

Maison de Chateaubriand

Adresse

La Maison de Chateaubriand
87 rue Chateaubriand
92290 Châtenay-Malabry

NOTA : Des abris sont prévus pour que le concert puisse avoir lieu même en cas de pluie. Mais si les conditions météorologiques ne le permettent pas, nous pourrions être amenés à l’annuler.

L’information sera affichée à l’entrée du Parc de la Maison de Chateaubriand et si les délais le permettent, sur notre site internet et envoyée par mail aux personnes abonnées à notre newsletter. Vous pourrez également nous joindre au 06 85 88 81 68.

Transports

RER B, station Robinson (terminus), puis bus 194 - arrêt Marc Sangnier (il est possible de prendre le 194 depuis la Porte d’Orléans).
Ensuite, prendre la rue Eugène Sinet, puis à gauche la rue Chateaubriand

Deux parkings gratuits à proximité (rue Chateaubriand et rue Jean Jaurès dans le parc de l’Arboretum)

   Écrivez-nous !

   Abonnez-vous à notre newsletter

   Soutenir le festival

Rejoignez les Rencontres d’Aulnay !

Vous êtes ici  >>   >   >   >  Musique et littérature

 

Renseignements

Association Rencontres d’Aulnay

98 rue Jean Longuet – 92290 Châtenay-Malabry
Tél. : +33 1 47 02 75 22

Horaires d’ouverture
Lundi : fermé
Mardi : 10h-12h30 / 16h-18h
Mercredi : 10h-12h30 / 14h-18h
Jeudi : 10h-18h (sans interruption)
Vendredi : 14h-18h
Samedi : 10h-12h30 / 14h-18h
Dimanche : fermé

Envoyer un mail

Tous les concerts sont accessibles aux personnes handicapées

Tous les concerts sont accessibles
aux personnes handicapées

Placement libre dans tous les cas

Conseil Départemental des Hauts-de-Seine     Ville de Châtenay-Malabry     Office de Tourisme Châtenay-Malabry     L'Insomnie des Muses     Musiques d'un siècle     Econocom     Avenir et Patrimoine     SwissLife - Assurances & patrimoine     Truffaut - Plus belle sera la terre

    SPEDIDAM     Adami     Logisconseil     BIOCOOP L'ARBRE DE VIE     CIC     De Luca Menuiserie     Instant Beauté     Librairie CoLibris     Loiselet & Dangremont     Les Menus Services     Médiance     Mil'Epis     Pois de Senteur     Renault - Garage des Cités     VGSM     Hôtel Chateaubriand     Comme toujours - Votre site internet SPIP sur mesure !